Comment choisir son courtier immobilier pour investir en loi Pinel ?

Alexis Meftah

Par Alexis Meftah - mars 19, 2018


 

Les prix de l’immobilier ne cessent de monter, boostés par des taux assez bas, malgré une  remontée récente. Dans la conjoncture actuelle, de nombreux acheteurs potentiels se demandent s’ils doivent se tourner vers un courtier pour un investissement en loi Pinel et comment bien le choisir. 

1. À qui s’adressent les services d’un courtier ?

Plus le montant de votre emprunt est élevé, plus il est intéressant de faire appel à un courtier pour obtenir un crédit ou bien des prêts aidés pour votre financement immobilier à un taux avantageux. Cependant, vous pouvez avoir recours aux services d’un courtier peu importe le prix, la nature et la fonction du bien convoité. Un courtier est recommandé aux acheteurs avec un dossier un peu contenant quelques « lacunes » ou, au contraire, un excellent dossier (par exemple avec revenus mensuels supérieurs à 8 000 € et apport initial supérieur à 25%).

Ainsi le courtier pourra négocier un niveau d’endettement supérieur au niveau standard de 33%. Un courtier n’est pas forcément nécessaire si votre dossier est dans la moyenne (par exemple avec apport de 10%, revenus dans les 3 800 € et emprunt de 180 000.) Toutefois, les services d’un courtier peuvent être utiles à tout le monde pour optimiser votre investissement. Alors, en quoi consiste le travail d’un courtier immobilier ?

2. En quoi consistent les services d’un courtier immobilier ?

Comme le laisse entendre son nom, un courtier est un professionnel en courtage. Il négocie et exerce le rôle d’intermédiaire entre un organisme de crédit immobilier et un acheteur. La mission d’un (bon) courtier immobilier est d’accompagner et de conseiller l’acheteur, et de lui présenter les différentes options et services annexes disponibles, par exemple l’assurance crédit immobilier. Il existe trois grands types de courtiers :

  • Le courtier en ligne
  • Les réseaux de courtiers immobiliers
  • Le courtier indépendant

Bon à savoir : Les courtiers en ligne se contentent souvent de proposer des simulateurs/comparateurs de crédit, et les tarifs pratiqués par les réseaux de courtiers sont souvent plus élevés que ceux des courtiers indépendants. Des informations à prendre en compte afin de bien choisir son courtier pour un investissement en loi Pinel !

>>LIRE AUSSI : Voir également nos 10 solutions pour obtenir un crédit immobilier sans apport.

3. Pourquoi faire appel à un courtier ?

La plupart des acheteurs font appel à un courtier pour gagner non seulement de l’argent, mais également du temps. En effet, le courtier est un spécialiste et bénéficie d’une grande connaissance du marché. Contrairement à la banque qui essaye de vendre son produit, il effectuera une complète comparaison des offres de prêts. En outre, il peut également vous accompagner lors de la négociation avec la banque.

Bon à savoir : Il est conseillé de contacter votre banque pour connaître les conditions de crédit qu’elle propose avant de contacter un courtier. En effet, les banques ne payent généralement pas le courtier si l’acheteur est déjà client.

 

 

Un courtier immobilier vous accompagne tout au long du processus de demande d’emprunt

4. Quel est le prix d’un courtier ?

Les tarifs des courtiers immobiliers peuvent considérablement varier, et il existe des courtiers immobiliers en ligne gratuits. En outre, sachez qu’il ne sera pas forcément plus cher d’utiliser les services d’un courtier que de choisir et négocier votre crédit immobilier par vous-même. En effet, les banques appliquent des frais de dossier parfois équivalents au frais de courtage et la plupart des courtiers indépendants se font directement payer par la banque. Par conséquent, vous y gagnez grandement

>> LIRE AUSSI : Comprendre la défiscalisation en loi Pinel

5. Comment bien choisir le courtier  pour un investissement en loi Pinel ?

 

Inscription à l’Orias

La profession de courtier est régie par la loi et votre courtier doit être un IOBSP, soit un intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, enregistré au Registre unique des intermédiaires en assurances, banque et financement (Orias). Vous pouvez d’ailleurs vérifier que vous faites appel à un courtier agréé sur le site de l’Orias avant de souscrire à ses services ou même de le contacter.

 

Degré d’accompagnement

Selon votre projet et vos connaissances du secteur, il convient de définir le degré d’autonomie que vous recherchez. Vous pourrez ainsi opter pour un petit courtier indépendant que vous rencontrerez en face-à-face, ou le courtier en ligne. Renseignez-vous aussi sur les conseils qu’il vous apportera vis-à-vis du traitement administratif de votre dossier. Si vous recherchez un service complet, n’hésitez pas à tirer parti du bouche-à-oreille et assurez-vous que votre courtier soit suffisamment disponible pour répondre à vos besoins en matière de conseils et d’accompagnement.

 

Pouvoir de négociation

Il existe des courtiers spécialisés, par exemple dans les seniors avec revenus faibles et apport conséquent, dans les jeunes actifs propriétaires pour la première fois, etc. En règle générale, un courtier avec un réseau étendu pourra négocier avec un nombre plus important de banques, et par conséquent, obtenir les meilleurs taux. Toutefois, certains petits courtiers indépendants ont une excellente connaissance des banques locales. En résumé, le critère le plus important pour bien choisir son courtier est son pouvoir de négociation auprès des banques, au niveau local ou national.

 

Prix

Bien sûr, les tarifs représentent un facteur important pour bien choisir son courtier pour un investissement en loi Pinel. Les honoraires d’un courtier peuvent habituellement être négociés. En toute logique, les agences importantes qui perçoivent des commissions importantes et réalisent de gros volumes sont plus susceptibles de vous proposer une réduction que les petites agences moins actives. Renseignez-vous donc à l’avance sur le volume d’affaires de l’agence ou du courtier qui vous intéresse.

Bon à savoir : vous paierez des honoraires uniquement si vous souscrivez un crédit par son intermédiaire, quel que soit le courtier retenu.

 


 

En résumé, les services d’un courtier consistent à accompagner et conseiller l’acheteur lors du processus de demande d’emprunt. Ils sont particulièrement utiles pour les acheteurs avec un excellent dossier afin d’obtenir les meilleurs taux ou pour les acheteurs avec un dossier présentant des lacunes. L’étendue des services d’un courtier peut varier en fonction de vos besoins et du type de courtier. Dans tous les cas, il est important d’opter pour un courtier agréé, avec un pouvoir de négociation élevé et des tarifs raisonnables. 

Commentaires

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Pas de spam c'est promis !