Honoraires de location pour le propriétaire : combien cela représente?

Alexis Meftah

Par Alexis Meftah - septembre 25, 2018

La loi ALUR a instauré de nouvelles conditions par rapport aux honoraires de location pour les logements meublés ou vides. Ici, on vous explique ce que représentent les honoraires de location pour le propriétaire.

Les honoraires de location représentent les frais d'agence que le locataire et le propriétaire doivent payer. Les frais comprennent les différentes prestations de l'agence.

Le 15 septembre 2014 la loi ALUR a introduit un plafond pour les frais d'agence uniquement pour le locataire, car le prix payé par le locataire doit être équivalent à celui payé par le bailleur. Ils sont fixés en fonction de la surface habitable du logement loué ainsi qu'en fonction de la zone géographique où se trouve le bien. La seule obligation que la loi ALUR met en place est l'affichage explicite des tarifs dans toutes les agences qu'elles soient en ligne ou non.

Il est également possible de les négocier avec un professionnel afin d'obtenir une réduction. Généralement, les honoraires de location s'élèvent à une somme se situant entre les 5 et 10 % de la valeur du bien.

1. Le calcul des honoraires

Le propriétaire doit payer un certain nombre d'honoraires. En effet, les frais d'agence sont nombreux. Parmi eux, on y retrouve :

  • les frais d'intermédiation ainsi que de négociation, qui sont à la charge exclusive du propriétaire ;
  • les frais concernant les visites, la rédaction du bail, de la gestion des dossiers et de l'état des lieux : ils peuvent être cependant partagés avec le locataire dans certains cas.

Il est important de noter qu'un arrêté du 10 janvier 2017 est venu renforcer les obligations déjà présentes dans la loi ALUR. Désormais, les professionnels de l'immobilier devront impérativement afficher leurs honoraires en vitrine et faire apparaître en ligne sur leur site internet le barème des prix des prestations qu'ils proposent.

 

>> LIRE AUSSI : LOCATION SAISONNIERE ET TAXE D'HABITATION : COMMENT CA MARCHE ?

2. L'état des lieux : un cas très particulier

L'état des lieux est aussi un cas particulier auquel on doit bien faire attention. Le locataire peut demander à ce que l'état des lieux soit fait par l'agence ou bien il peut s'arranger avec le propriétaire à l'amiable pour économiser les frais d'agence.

Il est possible de compléter l'état des lieux jusqu'à 10 jours après sa signature et on peut le compléter avec des éléments liés au chauffage durant le premier mois de chauffe.

 

>> LIRE AUSSI : LOCATAIRE QUI REFUSE LES TRAVAUX DU PROPRIETAIRE : COMMENT FAIRE ?

 


 

Ainsi, il y a de nombreux frais qui peuvent s'ajouter concernant les honoraires de location pour le propriétaire. C'est pourquoi il est important de se renseigner et de comparer afin de faire des économies. De plus, grâce à l'arrêté de 2017, vous pouvez voir le prix des honoraires bien plus facilement, car ils doivent être affichés. Aussi, si vous souhaitez en apprendre plus sur les risques de la location sans bail, n'hésitez pas à jeter un oeil à notre article.

Commentaires

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis ou collègues :

Pas de spam c'est promis !