Impôts et pacs : optimiser sa déclaration et payer moins d'impôts

Alexis Meftah

Par Alexis Meftah - août 09, 2018

Vous souhaitez optimiser votre déclaration et payer moins d'impôts ? Selon la configuration (commune ou séparée) que vous choisissez, vous pouvez bénéficier d'une baisse significative. Ici, on vous explique comment faire.

Lorsque vous vous pacsez, vous êtes amenés à faire le choix de la déclaration commune ou bien séparée. Dans cet article, nous allons vous détailler les avantages de chaque régime afin que vous fassiez le meilleur choix possible pour vos impôts et pacs. Il faut bien prendre en compte que chaque configuration a ses avantages et qu'il faut vérifier au cas par cas chaque situation afin de maximiser ses revenus.

1. La déclaration commune

La déclaration commune correspond à déclarer vos impôts d'une façon commune, comme si vos deux sources de revenus étaient liées.

C'est la configuration la plus avantageuse si vous avez un écart important entre vos deux revenus. Il est alors important de vérifier dans quelles tranches vous vous trouvez. Il faut donc garder en tête que plus l'écart entre vos tranches fiscales sont grandes, moins vous payerez.

Par exemple, si dans votre couple, vous gagnez 3 000 euros et votre conjoint 2 000 euros, vous payerez seulement 4 814 euros à l'année avec la déclaration commune. Tandis qu'avec la déclaration séparée, vous auriez payé 5 664 euros.

La déclaration commune ne permet pas toujours de payer le même impôt que si vous déclarez séparément.

 

>> LIRE AUSSI : CHARGES DEDUCTIBLES : PAYER MOINS D'IMPOTS SUR VOTRE REVENU FONCIER

2. La déclaration séparée

La déclaration séparée permet de faire deux déclarations distinctes au sein d'un couple pacsé, mais vous restez toujours considéré comme le même foyer fiscal. Elle très avantageuse quand vous êtes imposés différemment, comme par exemple avec le régime du micro-entrepreneur.

Si vous êtes également des contribuables modestes et que vous êtes dans la même tranche d'imposition en tant que salariés, vous devrez vous déclarer séparément. C'est pourquoi il faut aussi veiller à bien vérifier si vous pouvez bénéficier du système de décote si vos impôts sont en dessous du seuil de 2 585 euros en 2018. Dans ce cas-là, vous devez donc choisir la déclaration séparée.

Par exemple, si vous gagnez 1 800 euros et que votre conjoint perçoit le même salaire, vous pouvez bénéficier de la décote. Tandis que si vous faites une déclaration commune, vous passez au dessus du seuil et vous payerez 2 697 euros.

 

>> LIRE AUSSI : 11 ASTUCES POUR DECLARER MES IMPOTS ET EN PAYER LE MOINS POSSIBLE

 

 


 

Ainsi, nous vous avons expliqué comment maximiser vos revenus en faisant baisser vos impôts grâce à l'optimisation de votre déclaration. Si vous souhaitez savoir comment fonctionne l'année blanche, n'hésitez pas à jeter un oeil à notre article sur le sujet.

Commentaires

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis ou collègues :

Pas de spam c'est promis !